Trading binary options hedging strategy in forex

Pouvez-vous vous permettre de prendre un risque important de perdre votre argent ? Vous pouvez également contacter l’AMF en cliquant ICI. Si l’intermédiaire concerné figure sur les listes noires ci-dessous, nous vous invitons fortement à ne pas répondre à ses sollicitations car celui-ci est en infraction avec la législation Française et n’est pas tenu de respecter les trading binary options hedging strategy in forex élémentaires de protection des investisseurs, de bonnes informations ou de traitement des réclamations.

En conséquence, les deux autorités recommandent aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations émanant de ces sites et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit. Avant de s’engager, les particuliers doivent s’assurer que l’intermédiaire qui propose ou conseille ces investissements figure bien sur les listes des prestataires habilités à fournir des services d’investissement en France en consultant le site du Regafi. Si l’intermédiaire concerné ne figure pas sur ces listes, l’AMF et l’ACP invitent fortement à ne pas répondre à ses sollicitations car celui-ci est en infraction avec la législation applicable et n’est pas tenu de respecter les règles élémentaires de protection des investisseurs, de bonnes informations ou de traitement des réclamations. L’AMF publie une nouvelle liste mise à jour des sites internet proposant du trading d’options binaires pour lesquels aucun prestataire de services d’investissement autorisé n’a pu être clairement identifié.

Lanceurs d’alertes : L’AMF s’est dotée d’un dispositif lui permettant de recevoir et de traiter les alertes portant sur des potentiels manquements à la réglementation dont elle assure la surveillance et qui garantit la confidentialité de l’auteur de la notification et des personnes visées. France, sans y être autorisés, par la voie de leur site Internet, des services d’investissement portant sur des produits dérivés dont le sous-jacent est constitué de crypto-actifs. Malgré les précédentes mises en garde de la FSMA, les fraudes aux cryptomonnaies continuent de faire toujours plus de victimes. C’est pourquoi la FSMA publie aujourd’hui une nouvelle mise en garde contre ces arnaques. Depuis le début de l’année une dizaine d’informations judiciaires pour escroquerie en bande organisée et blanchiment ont été ouvertes par la justice française concernant des arnaques au bitcoin orchestrées depuis Israël.